Actualité

Réalité virtuelle et pédagogie

Parce que vous êtes peut-être en vacances et que vous recherchez des activités, ou alors vous travaillez déjà sur la prochaine rentrée et les activités pédagogiques possibles, cette semaine nous nous intéressons à la réalité virtuelle. Plongé dans un environnement 3D à l’aide d’un casque les utilisations peuvent être nombreuses tant dans les loisirs, qu’à l’école.

La réalité virtuelle c’est quoi ?

La réalité virtuelle se caractérise principalement par l’immersion de l’utilisateur dans un environnement artificiel. A l’intérieur il ressent et interagit en temps réel au moyen d’interfaces sensorielles et motrices dans… un monde virtuel. Elle se distingue de la réalité augmentée par ses outils (essentiellement le casque, là où la RA va s’appuyer sur les téléphones et tablettes) et l’immersion (la RA va superposer l’environnement numérique et le réel). Cette technologie propose ainsi aux individus de se plonger au cœur d’une situation simulée, dans un cadre ludique par le jeu, ou en remplaçant des activités qui peuvent présenter des risques ou être coûteuses.

Pour que cette expérience soit optimale, deux éléments clefs sont à prendre en compte : la profondeur et l’ampleur de l’information. Le premier point fait référence à la quantité et à la qualité de données reçu lors des interactions avec l’environnement virtuel. Le second se réfère au nombre de sens présents dans l’univers virtuel et qui agissent conjointement.

Il existe plusieurs types de contenus en réalité virtuelle, et de nombreuses applications existent pour créer facilement ce dernier (quelques exemples : https://developers.google.com/cardboard ; https://unity.com/solutions/game ; https://www.gravitysketch.com/ …). La seule limite de la réalité virtuelle sera votre imagination.

Une utilité pédagogique ?

Plusieurs contextes d’enseignement peuvent être concernés par les dispositifs de simulation virtuelle.

Dès l’école primaire, cette technologie peut être utilisée dans le cadre de la découverte du monde. Avec des photos ou vidéos 360° cela permet la visite de lieux historiques (exemple : https://www.youtube.com/watch?v=pb7Uny3rZqI la Grotte de Lascaux), des musées des territoires parfois inaccessibles, ou encore de vivre des événements marquants en compagnie pourquoi pas de nos ancêtres. En sciences, les élèves pourraient avoir accès à des phénomènes météorologiques qui en temps réel sont dangereux. Se retrouver au cœur d’une tempête, d’un ouragan ou encore naviguer dans les nuages en observant les éclairs. Dans la continuité de « Il était une fois la vie » il est possible de visiter le corps humain et mettre en mot les observations de l’afflux sanguin. Cela permet de comprendre plus facilement des phénomènes complexes.

Ainsi dans le cadre de la pédagogie immersive, la réalité virtuelle peut s’avérer un excellent support. Elle est déjà utilisée fréquemment en médecine, où le logiciel SimForHealth propose aux enseignants et étudiants de simuler des cas critiques thoraciques et pneumologiques.  L’enseignant peut en effet exercer un contrôle sur l’activité des apprenants en la suivant sur ordinateur, et disposer des traces de leurs manipulations et apporter non seulement les contenus théoriques nécessaire, mais également faire face aux imprévus potentiels lors d’une véritable intervention.

Lorsque apprentissage combine savoir et manipulation objet, il est possible donc de proposer des formations aux gestes professionnels. En effet, l’environnement numérique permet de répéter une tâche à l’infini, et ainsi de travailler par essaie-erreur.

Oui… Mais

La réalité virtuelle dispose de nombreux atouts pour l’éducation, pour autant il n’existe pas de matériel adapté pour le jeune public dans le domaine scolaire. De plus, le coût de l’investissement n’est pas anodin. En attendant leur déploiement en classe il y a les espaces « Games » ou « parc de réalité virtuelle »… https://illucity.fr/illucity-experience-immersive/ ; https://cahem.fr/nos-centres/ ; https://destination-vr.fr/realite-virtuelle/