Actualité

Lecture et livres numériques

Depuis plus d’un demi-siècle la filière des livres a connu de nombreuses transformations. Les éditeurs historiques et les libraires sont de plus en plus nombreux à se convertir au numérique et proposer ainsi une offre concurrentielle face aux trois grands opérateurs américains provenant de la distribution (Amazon), de l’Internet (Google) et de l’informatique (Apple). Ces derniers ont été en effet parmi les premiers à s’emparer du livre numérique et à le développer. Ainsi, la montée en puissance des liseuses ou autres e-books paraît inéluctable.

Le livre numérique et le loisir

Il existe de nombreuses possibilités concernant le livre numérique. Il peut être consulté sur liseuse, sur tablette ou Smartphone. Le choix des supports est large et de moins en moins dépendant du contenus, puisqu’une majorité est disponible sous format e.pub. Certains secteurs de l’éditions sont très dynamiques et proposent une grande quantité de titres, comme Gutenberg (https://www.gutenberg.org/ ), proposant en libre accès 42 000 e-books, textes essentiels et mis en partage.

De la taille d’un livre de poche conjuguant la mobilité du support et le confort de lecture de l’encre électronique « Kindle » (Amazon) connait également un grand succès. Avec l’association possible d’un abonnement, il permet d’accéder à des milliers de proposition dans différents champs de la littérature, inclus ou non dans les frais mensuels.

Fnac ou Google Livres s’inscrivent dans la mouvance et permettent de lire gratuitement une partie des ouvrages avant un achat possible.

Jeunesse et littérature

De nombreux acteurs de l’éducation s’interrogent sur la place de la lecture chez les jeunes, qui seraient davantage sollicités par la technologie, que par le papier. Dans ce contexte l’œuvre « e-littéraire » peut-elle devenir un vecteur d’un renouveau des pratiques de lecture ?

Si le support tablette favoriserait le zapping et le divertissement, concernant la lecture sur écran certaines études ont démontré que ceux qui détestent lire sont plus nombreux à lire des livres numériques. Et en même temps ceux qui adorent lire, sont constants dans leur attrait pour le livre, numérique ou papier.

Par ailleurs, dans un contexte d’apprentissage l’outil numérique (tablette, ordinateur…) permet également d’accéder directement à l’environnement web, de se renseigner sur les auteurs et de prendre des notes plus facilement. Quant à la liseuse (plutôt réservée aux romans) incite à l’immersion dans le texte. Ainsi, chaque support a ses avantages et ses inconvénients et selon les contextes, le choix sera différent.

Le livre numérique comme ressource d’enseignement

Dès le cycle 3, le programme de français recommande d’initier les apprenants à la lecture « de documents numériques », quant au cycle 4 les objectifs de l’Education Nationale vise la rédaction sur de multiples supports. Dans ce contexte quelle est la place du livre numérique ?

Le livre numérique « enrichi » peut être une ressource intéressante pour l’enseignant, puisque beaucoup sollicitent l’ouïe de l’élève par le biais de la narration contée, ou encore des gestes de manipulation qui amènent à déplacer des objets à l’écran ou à les toucher pour déclencher des animations.

Sous des formes plus standardisées, comme le PDF, le livre s’intègre également dans d’autres champs disciplinaires en tant que manuel numérique. Exploité pendant la séance via l’utilisation d’écran interactif ou vidéoprojecteur, il devient une ressource pédagogique au quotidien.

Par ailleurs, avec la Pandémie de la covid-19 et la mise en place du travail à distance plus de 600 manuels scolaires sont mis gratuitement à la disposition de tous par les éditeurs du groupe Hachette. Le numérique a permis ainsi de maintenir le lien avec les contenus d’apprentissages et outiller les enseignants en supports.

Enfin, intégrer le livre comme objet d’apprentissage de l’écriture et des compétences numériques est également possible. En effet, la création d’un album, d’une histoire ou même d’un roman est non seulement une activité ludique, mais également une source d’acquisition de connaissances pour les élèves.

Bibliographie

Barbagelata, P., Inaudi , A., & Pelissier, M. (2014). Le numérique vecteur d’un renouveau des pratiques de lecture : leurre ou opportunité ? Etudes de communication, 43, 17-38.

Miguet, M. (2014). Livres numériques : stratégies des lecteurs dans leurs pratiques. Études de de communication, 43, 57-74.

Tréhondart, N. (2019). Le livre numérique enrichi : quels enjeux de littératie en contexte pédagogique ? Pratiques, 183-184.